• Age : 23 ans
  • Club Formateur : E.A. Guingamp
  • Actuellement : University of Delaware
  • Date de départ aux USA : Juillet 2014
  • Date de graduation : Juillet 2018

Biographie

Université : University of Delaware
Etat de l’université US : Delaware
Major : International Business

Récompense individuelle :  2015 All-CAA Men’s Soccer first team award – 2015 All Tournament team

2014 Rookie team

Récompense collective : Champion de conference CAA

Ses impressions sur son aventure

Présentation

Je m’appelle Thibault Philippe. J’ai 20ans. J’ai commencé à jouer au football à 6 ans dans un petit club de Saint Brieuc nomme Saint Brieuc Football Ouest. Je suis parti à l’âge de 10/11ans a l’EA Guingamp. J’ai fait quasiment toutes mes classes la bas (de la 5ème à la terminale en obtenant mon BAC). Je suis également passé par quasiment toutes les catégories de jeunes a l’EAG. Je suis arrivé en benjamin jusqu’en réserve pro : CFA2. J’ai même fait une trentaine d’entrainement avec le groupe pro l’année dernière ainsi qu’un stage d’une semaine avec eux pendant la trêve hivernale.

Comment j’ai appris la possibilité d’évoluer aux Etats-Unis ? A quel moment j’ai pris la décision de quitter l’Europe ? Pourquoi j’ai fait cela ?

J’ai appris la possibilité de partir au US dans un premier temps par Thomas Devillardie (un ancien coéquipier) et après j’ai eu plus de détails avec l’agence Uni Elite Athlète. J’ai pris la décision de partir au US quand j’ai vu la différence d’opportunité entre rester a l’EAG avec l’équipe réserve avec la chance et aucune assurance d’intégrer le groupe pro ainsi que très peu de débouchée au niveau scolaire ET le fait de partir aux US, devenir bilingue, obtenir un gros diplôme, être dans une des meilleurs fac des US, jouer au soccer et avoir également cette même chance de devenir pro la bas, en MLS. Je suis très content d’être parti avec cette agence car Edouard et Jérôme m’offre un réel suivi et sont toujours prêt a me conseiller si j’ai besoin de quelques choses concernant ma bourse, le soccer ou les cours.

La distance a-t-elle été un frein dans ma décision de quitter l’Europe ? Et comment je gère l’éloignement avec ma famille et mes proches ?

La distance a forcément un peu freiner les choses, je n’ai jamais été réellement éloigné de ma famille. De Saint Brieuc où j’habite, à Guingamp où j’étais au collège/lycée, c’était 30 minutes en voiture maintenant Paris – Philadelphie, c’est 8 heures d’avion. Mais mon entourage a vu l’opportunité énorme qui se présentait et ils m’ont également poussé à le faire. On essaye donc de faire des Skype quand on peu mais avec le décalage horaire et l’emploi du temps chargé c’est pas toujours évident, mais sinon on s’envoie des sms et on s’appelle.

Quelles sont mes impressions sur le niveau des États-Unis ? Les structures sont-elles adaptées à la pratique du soccer ?

Il faut savoir que je joue en championnat universitaire et non pas MLS. Le niveau ainsi que les infrastructures sont très variées entre les divisions et les universités. Sortant d’un centre de formation français et en partenariat avec l’agence Uni Elite Athletes, il y a de grosses chances que le joueur se voit proposer de grosses universités. La mienne est une bonne université de Division 1. Le niveau de jeu varie également en fonction des universités et divisions. Les 30 premières en D1 au classement, en soccer sont très correct, d’un bon niveau CFA2/CFA et plus tu descends au classement plus cela descend, les universités classe 200eme sont peut être d’un niveau DSR. Les structures sont surdimensionnées, c’est énorme c’est le mot! Notre terrain a domicile est un des meilleurs terrains sur lequel j »ai jamais joué y compris en France. Il ressemble au terrain principal de la Piverdière (Stade rennais) en terme de qualité. Dans mon université, on a un terrain d’entrainement herbe, un synthétique dehors et un synthétique dernière génération couvert mis a disposition des sportifs de 6h du matin a 22h le soir. Si j’ai envie d’aller m’entrainer en plus techniquement seul, c’est ouvert, et il y a plein d’équipement a disposition ; ce que je n’avais pas a l’EAG. Les salles de musculation sont également énormes et toujours a la disposition. On a 3 kinesitherapeutes pour l’équipe qui préparent les boissons énergisante pour avant, pendant et après l’entrainement, ils mettent a disposition des heures de soins, des bains glacées etc.. C’est très franchement au niveau des meilleurs centres de formation français. L’université du Delaware est une grosse université, elle a un très gros budget. Du coup avec l’équipe de soccer on est parti pour un weekend end de 4 jours à l’autre bout du pays, en Californie pour jouer 2matchs dont un contre Sandford (université assez connu dans le monde)

Comment se passe la vie là-bas ? (Hébergement, loisir, école ?)

La vie, là-bas est très cool. Je suis hébergé hors du campus, tous les étudiants ne peuvent pas être hébergé sur le campus (22 000 étudiants). Le campus c’est une ville et les bâtiments de la ville ce sont les salles de classe si l’on essaye de résumer.. Je suis à 5 minutes en bus du centre du campus. Je vie avec 3 copains: 2 espagnols et un écossais. Mon hébergement est vraiment top, je partage un appart avec trois joueurs de l’équipe, on a chacun notre chambre et notre salle de bain. On est dans une résidence avec piscine, jacuzzi, salle de musculation, salle de billard, simulateur de golf à disposition et tout ca, payer par la bourse ! L’école c’est génial ! Au début avec la barrière de la langue c’était un peu compliqué mais c’est de mieux en mieux, j’apprends même une troisième langue (l’espagnol) avec un professeur anglais! Les professeurs ne sont pas comme en France. En France; pas toujours mais c’est bien souvent le cas, étant sportif avec beaucoup d’heures d’entrainement si t’es pas en cours c’est tant pis pour toi, si t’es pas a l’exam, tu as zéro! Ici les profs sont beaucoup plus arrangeant, ils sont très disponibles pour t’aider a rattraper les cours, déplacent sans aucun soucis ton exam si tu en as besoin et c’est très amusant car certains viennent au match, nous suivent et nous font des commentaires sur nos matchs en cours..

Comment s’organise ma vie de footballeur là-bas ? Y a-t-il de très bons joueurs avec toi ? Est ce que je regrette d’être parti de l’EAG ?

Ma vie là-bas est assez simple, je suis tout de même étudiant donc j’ai des cours du lundi au vendredi comme les autres. Mais le trucs c’est que ici c’est toi qui fait ton emploi du temps et qui choisit tes classes à telles ou telles heures. Donc le mien, je commence vers 10h et finit vers 13h tout les jours. L’après midi, c’est entrainement de foot ou musculation avec les devoirs. Pour le niveau des joueurs, oui il y en a des bons. Notre coach est irlandais donc il a ramené et ramène beaucoup d’européens passer par des centres de formation ce qui permet d’avoir un niveau assez élevé. Il y a beaucoup d’espagnols dont certain qui ont joués au Real Madrid, Getafe, Valencia FC, Real Valladolid et l’Atletico Madrid étant jeunes, un allemand qui jouait à Hoffenheim et certains américains qui sont pas mal donc le niveau est bon. Je ne regrette pas d’être parti, non car je sais que cela va m’ouvrir beaucoup plus de portes que de rester en CFA2. Après si on m’avait dis que je serait pro en Ligue 1 c’est totalement différent c’est sur mais ce n’était pas le cas !

Qu’est ce qu’on peut me souhaiter pour la suite ?

Ce qu’on peut me souhaiter à court terme, c’est de valider toutes mes classes ce semestre, de continuer à gagner des titres avec mon université (Champion de notre conférence l’année dernière). Bien sur continuer a progresser techniquement, physiquement pour à long terme obtenir mon diplôme et décrocher un contrat professionnel en MLS.